Ville de Les Angles - Voeux du maire  


Voeux du maire

J’ai plaisir à vous voir tous réunis ce soir pour la traditionnelle cérémonie des vœux.


L’année 2019 s’est achevée. J’espère que vous avez pu passer du temps avec vos proches et « festoyer » comme il se doit en cette période de liesse.

Il est de coutume que mon discours de début d’année fasse un bilan de l’année passée et annonce un programme pour l’année à venir. Permettez que pour une fois je déroge à cette règle tacite afin de vous parler d’un sujet d’actualité qui me tient à cœur.


Hélas, je suis navré de constater que les fêtes de fin d’année n’ont pas résonné en chacun comme un moment de paix et de joie. En effet, l’incivilité n’a pas pris de vacances cette année. Peut-être avez-vous remarqué que des décorations faites de matériaux recyclés par les agents des ateliers municipaux avaient été placées en différents points de la ville, notamment sur le rond-point du Leclerc. Dès leur installation, ces ornements ont fait l’objet d’actes de vandalisme gratuit.


Je suis affligé de constater que les comportements de ce type se multiplient en tous lieux, ne laissant aucun répit, pas même pendant les fêtes de Noël.


Je tiens à m’adresser aux auteurs de ces méfaits afin de leur dire qu’outre le caractère passablement puéril et lâche de leur comportement, ils sont également révélateurs d’un mal dont souffre de plus en plus notre époque. L’incivilité se vit quotidiennement, elle va d’une simple bousculade dans la rue, aux dégradations du domaine public, en passant par le dépôt sauvage de poubelles et les invectives au volant. Ces comportements égoïstes et individualistes sont souvent source de rancœurs et de mésententes. Pis encore, ils contribuent de façon insidieuse à la fragilisation de la paix sociale nécessaire à toute société démocratique. Les valeurs républicaines s’en trouvent alors bafouées.


Civilité, civisme et solidarité sont les valeurs rattachées à la notion de citoyenneté. Il s’agit d’une attitude de respect, de reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux. Nous ne sommes pas de simples individus juxtaposés les uns à côté des autres, mais un ensemble œuvrant dans l’intérêt général, devenant par là-même l’incarnation du principe républicain de fraternité.


La ville des Angles est une ville paisible, où la tranquillité et le vivre-ensemble trouvent encore échos et ne sont pas de simples idéaux vides de sens. Je tiens à ce que l’on conserve cette harmonie et cette quiétude. Aujourd’hui plus que jamais, il appartient à chacun de faire siennes les notions de respect, de savoir-vivre, de civisme et de citoyenneté. Le sentiment d’appartenir à un tout plus grand que nous-même est le point d’ancrage de notre faculté à vivre ensemble en bonne intelligence. Il n’est pas vain de rappeler ces principes fondamentaux. Il ne faut pas hésiter à s’insurger face aux comportements contraires au bien commun et à l’intérêt général.


Je souhaite que l’année 2020 soit l’année du civisme. Aussi, j’invite chacun, associations, élus, Angloises et Anglois, jeunes et moins jeunes, à prendre dès aujourd’hui une bonne résolution ; celle de vivre dans le respect d’autrui afin de contribuer à préserver la qualité de vie qui fait la particularité de notre belle commune.


A toutes et à tous, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, je souhaite une très belle année 2020.


J’aime les Angloises, j’aime les Anglois, j’aime Les Angles, je vous aime.

Jean-Louis Banino
Maire de Les Angles,
Conseiller départemental

 


Vous souhaitez contacter la Mairie, contactez-nous à l'aide de notre formulaire.